Topo-Guide : Descente du Canyon de l’Alloix en Chartreuse

Descente de canyon très esthétique en Chartreuse, non loin de Grenoble. « …le vacarme est assourdissant. Sous mes pieds, trois énormes colonnes d’eau se fracassent dans une vasque écumante. D’un bond je me jette en arrière sur la corde, pour disparaitre sous un surplomb providentiel et me retrouver derrière un véritable mur liquide. Le soleil dessine d’innombrables arcs en ciel au pied des cascades rugissantes, rendant l’ambiance extraordinaire… »

Topo-Guide : Descente du Canyon de l'Alloix en Chartreuse

Topo-Guide : Descente du Canyon de l’Alloix en Chartreuse

 

 

La Descente du Canyon de l’Alloix en Chartreuse

SITUATION

  • Département : Isère
  • Communes : St Vincent de Mercuze, St Marie du Mont
  • Affluent rive droite de l’Isère
  • Carte I.G.N. 1/25000 N°3333 Est

DIMENSIONS

  • Longueur : 1000 m
  • Altitude de départ : 740 m
  • Altitude d’arrivée : 440 m
  • Dénivelé : 300 m

 

ACCÈS

Quitter la N90 Grenoble Chambéry direction St Vincent de Mercuze puis Montalieu. Dans Montalieu prendre à gauche direction St Marie du Mont. Un kilomètre plus loin, dans une épingle, garer la voiture pour la sortie. Continuer sur 2,8 km et se garer à coté d’un champ avec trois pylônes électriques. Descendre à travers champ ou par une piste jusqu’au ruisseau qu’on longe jusqu’au sommet de la première cascade.

 

CARACTÈRE AQUATIQUE

Le ruisseau d’Alloix est une très jolie course, raide mais non encaissée. Le torrent circule en foret pour franchir plusieurs barres rocheuses formant de belles cascades. Certains sauts sont rendus techniques par la présence de blocs dans les vasques. Attention en moyennes eaux certaines cascades peuvent poser problème (tape fort).

 

ENGAGEMENT – DIFFICULTÉS

Nombreux échappatoires, pas toujours très évidents.

MATÉRIEL

  • Cordes adaptées pour franchir C45
  • Combinaison néoprène

ÉQUIPEMENT

  • Fiable : broches inox scellées, Spits.

HORAIRES

  • Horaire moyen : 3h30
  • H.O.D. : 12h00

GÉOLOGIE

Calcaire

 

HISTOIRE

  • Équipement et première descente sportive ???

La descriptions reflète l’ambiance du lieu. Il serait dangereux de fournir une carte détaillée à suivre au mot près, car chaque décision se prend selon des critères qui dépassent largement le plus précis des topo. Si elle vous parait incomplète, c’est sans doute que votre niveau de pratique est insuffisant : vous devez vous former !

 

DESCRIPTION

La première cascade vous surprendra, vue d’en bas ! En rive droite, un affluent cascade dans la même vasque encaissée. Puis deux ressauts précèdent une descente de 6 mètres dans une vasque encombrée de blocs. Le torrent emprunte alors une goulotte étroite qui mène au seuil exposé de la grande cascade. Ne pas s’aventurer vers le seuil sans corde ! Cette cascade en partie plein gaz se franchit en une seule longueur de 43 mètres. Au pied, l’eau s’infiltre dans les blocs, il est préférable de ne pas la suivre et désescalader les ressauts jusqu’au sommet d’un gros bloc qui se descend sur 6 mètres depuis la RD. La cascade suivante peut se sauter à mi hauteur après avoir vérifié la hauteur d’eau. Après quelques ressauts faciles, l’eau se jette par un toboggan dans une grande vasque profonde. Des ressauts et un vieux barrage conduisent à la dernière cascade en dôme et surplombante sur la fin.

Sortie en RG 50 mètres après la vasque de réception par le sentier qui rejoint la voiture.

 

RÉFÉRENCES

« Infern’eaux, Canyons, Gorges et Cascades en Dauphiné » (éditions Didier & Richard, auteurs : P. BOIRON, J. CARLES, J.M. ETIENNE, R. VUILLOT, 1990)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top