Accueil » Blog » À la conquête de la Via Ferrata la plus difficile de France : Jules Carret

À la conquête de la Via Ferrata la plus difficile de France : Jules Carret

par | 13-03-2024

A la conquete de la via ferrata la plus difficile de france jules carret

Sommaire

1. Introduction au monde des Via Ferrata
2. La Via Ferrata Jules Carret : un défi au cœur des Alpes
3. Comment se préparer pour Jules Carret
4. Expériences et témoignages
5. Alternatives à Jules Carret pour tous les niveaux
6. Conclusion et appel à l’aventure

1. Introduction au monde des Via Ferrata

Brève introduction aux Via Ferrata en France

Les Via Ferrata, ou « voies ferrées » en italien, sont des parcours de montagne équipés de câbles métalliques, d’échelles, de ponts et d’autres éléments permettant une ascension sécurisée. Ces itinéraires offrent une manière unique et exaltante de découvrir les paysages montagneux, alliant randonnée et escalade.

En France, les Via Ferrata sont devenues extrêmement populaires, offrant aux aventuriers de tous niveaux l’opportunité d’explorer des terrains vertigineux avec une sécurité renforcée. La diversité des régions montagneuses françaises, des Alpes à la Corse, en passant par les Pyrénées et le Massif central, ainsi que le massif du Jura permet une grande variété de parcours de via ferrata. Chaque itinéraire offre des vues spectaculaires et des défis uniques.

Historiquement, les Via Ferrata ont été développées durant la Première Guerre mondiale pour faciliter le mouvement des troupes dans les Alpes italiennes. Le concept a été adapté à des fins récréatives après la guerre, et la France a commencé à développer ses propres itinéraires dans les années 1980. Depuis lors, le réseau de Via Ferrata françaises s’est considérablement élargi, proposant aujourd’hui plus de 150 parcours classés selon différents niveaux de difficulté, de facile (peu difficile) à extrêmement difficile.

Chaque Via Ferrata en France est conçue pour mettre en valeur la beauté naturelle de son environnement tout en offrant une aventure mémorable. Elles sont équipées de panneaux informatifs et de balisages clairs, assurant que les grimpeurs puissent naviguer en toute sécurité tout en profitant pleinement de l’expérience.

La Via Ferrata est accessible à un large public : des familles en quête d’une sortie ludique aux alpinistes expérimentés désirant ajouter un peu de piment à leur routine. Cependant, malgré les mesures de sécurité, la pratique de la Via Ferrata nécessite une bonne préparation, un équipement adéquat et, pour les parcours les plus difficiles, une condition physique et mentale appropriée.

L’essor des Via Ferrata en France s’accompagne d’une prise de conscience croissante de la nécessité de respecter la nature et de pratiquer cette activité de manière responsable. Les pratiquants sont encouragés à suivre les consignes de sécurité, à respecter l’environnement naturel et à laisser les sites dans l’état où ils les ont trouvés, garantissant ainsi que ces magnifiques parcours restent accessibles et agréables pour les générations futures.

Importance de la préparation et de l’équipement

La préparation et le bon équipement sont essentiels pour une expérience Via Ferrata réussie et sécurisée. Avant de se lancer dans une aventure, il est crucial de comprendre les exigences physiques et techniques du parcours choisi et de s’assurer que l’on dispose de tout l’équipement nécessaire.

Préparation physique :
La Via Ferrata peut être exigeante, combinant les efforts de l’escalade avec ceux de la randonnée. Une bonne condition physique est donc indispensable, surtout pour les parcours classés comme difficiles ou extrêmement difficiles. Il est conseillé de s’engager dans un programme d’entraînement régulier, en se concentrant sur l’endurance, la force et la souplesse. Des exercices spécifiques, tels que la grimpe sur mur, le jogging ou le yoga, peuvent aider à préparer le corps aux défis des Via Ferrata.

Connaissance du parcours :
Il est important de se renseigner sur le parcours prévu : sa longueur, sa durée estimée, son niveau de difficulté et les conditions météorologiques attendues. Il est également conseillé de vérifier s’il y a des points de sortie d’urgence et de comprendre la signalétique spécifique utilisée dans les Via Ferrata.

Équipement essentiel :

  • Casque : Protège la tête contre les chutes de pierres et les chocs contre la roche.
  • Harnais : Assure la sécurité en cas de chute, en vous maintenant attaché au câble de sécurité.
  • Longes de Via Ferrata avec absorbeur d’énergie : Permettent de se connecter au câble tout en limitant l’impact d’une éventuelle chute.
  • Gants spécifiques : Protègent les mains lors de la manipulation des câbles et améliorent la prise.
  • Chaussures de montagne : Offrent une bonne adhérence et soutiennent les chevilles sur les terrains accidentés.

Autres équipements recommandés :

  • Sac à dos : Doit être confortable et contenir suffisamment d’eau, des snacks, une trousse de premiers secours, une carte du parcours et un téléphone portable chargé.
  • Lunettes de soleil et crème solaire : Protègent contre le soleil en haute altitude.
  • Vêtements adaptés : Doivent être confortables, respirants et adaptés aux conditions météorologiques.

Il est également essentiel de vérifier tout l’équipement avant chaque utilisation pour s’assurer qu’il est en bon état. Enfin, surtout pour les débutants ou pour les parcours particulièrement difficiles, il peut être judicieux de faire appel à un guide ou de participer à un cours d’initiation à la Via Ferrata pour apprendre les techniques de sécurité de base et les bonnes pratiques.

La préparation et l’équipement appropriés ne garantissent pas seulement la sécurité, mais augmentent également le plaisir de l’expérience en permettant de se concentrer sur l’aventure et les magnifiques paysages sans être constamment préoccupé par des questions de sécurité ou de confort.

2. La Via Ferrata Jules Carret : un défi au cœur des Alpes

Localisation et historique

La Via Ferrata Jules Carret se trouve en France, près de Chambéry, dans la région Rhône-Alpes, un secteur réputé pour ses paysages alpins époustouflants et ses parcours d’aventure. Cette région, riche en montagnes, lacs et forêts, offre un cadre idéal pour les activités de plein air, y compris les Via Ferrata qui attirent des amateurs de sensations fortes du monde entier.

Le concept de Via Ferrata remonte à la Première Guerre mondiale, lorsqu’elles ont été utilisées dans les Dolomites, une chaîne de montagnes en Italie, pour permettre aux troupes de se déplacer rapidement et en sécurité sur des terrains escarpés. Après la guerre, ces installations ont été adaptées à des fins civiles, permettant aux montagnards de tous niveaux de profiter de la montagne d’une manière nouvelle et sécurisée.

En France, l’histoire des Via Ferrata est plus récente, avec le développement de ces itinéraires d’escalade assistée débutant dans les années 1980. La Via Ferrata Jules Carret, comme beaucoup d’autres en France, a été conçue pour offrir un mélange unique de défis physiques et techniques, tout en permettant aux grimpeurs de profiter de vues imprenables sur les paysages alpins. Bien que moins ancienne que ses homologues italiennes, la tradition des Via Ferrata en France s’inscrit dans une longue histoire d’alpinisme et d’amour pour la montagne.

Les Via Ferrata françaises, dont la Jules Carret, sont caractérisées par leur respect strict des normes de sécurité et leur intégration harmonieuse dans le paysage naturel. Elles offrent non seulement une aventure passionnante mais aussi une façon de découvrir l’histoire et la culture locales, en rendant les montagnes accessibles à un public plus large.

Chaque Via Ferrata en France, y compris la Jules Carret, est unique, reflétant les caractéristiques géologiques et la beauté naturelle de sa région spécifique. La Via Ferrata Jules Carret, par sa localisation et sa conception, est un témoignage de la richesse des terrains alpins et de l’histoire de l’escalade et de l’alpinisme en France.

Description du parcours et de ses défis

Le parcours de la Via Ferrata Jules Carret est conçu pour offrir un défi mémorable même aux grimpeurs expérimentés. Nous allons parler de manière générale des éléments typiques que l’on pourrait attendre sur un parcours de cette difficulté en France, en se basant sur les caractéristiques communes des via ferrata difficiles.

Traversées vertigineuses :
Les grimpeurs peuvent s’attendre à des traversées à flanc de falaise offrant peu de prises naturelles et un vide impressionnant sous les pieds. Ces passages nécessitent une bonne maîtrise de soi et une confiance en son équipement.

Surplombs et dévers :
Un parcours réputé pour sa difficulté présentera probablement des sections en surplomb ou en dévers, où les grimpeurs doivent s’appuyer sur leur force physique pour progresser, souvent en tirant sur leurs bras tout en trouvant des appuis pour leurs pieds.

Ponts de singe et passerelles :
Des éléments typiques des via ferrata, ces structures ajoutent un défi d’équilibre et de maîtrise des hauteurs. Les ponts de singe peuvent osciller et requièrent une progression prudente et mesurée.

Tyroliennes :
Si présentes, elles offrent un mélange d’excitation et de défi, nécessitant une bonne préparation et parfois un équipement supplémentaire. Elles peuvent être un moyen rapide de traverser des vallées ou des ravins.

Échelles et barreaux :
Ces éléments permettent de franchir des différences de hauteur importantes. Ils requièrent une bonne coordination et peuvent être physiquement exigeants, surtout lorsqu’ils sont placés dans des sections verticales ou surplombantes.

Conditions physiques et techniques requises :
Le parcours demande une excellente condition physique, de la persévérance et des compétences techniques en escalade. La préparation est cruciale, notamment pour les passages les plus exigeants.

Stratégie et endurance :
Les grimpeurs doivent gérer leur énergie efficacement, en prenant des pauses et en utilisant la technique plutôt que la force brute lorsque c’est possible.

Respect des conditions météorologiques :
Les conditions météo peuvent grandement influencer la difficulté et la sécurité du parcours. Il est essentiel de vérifier la météo avant de partir et d’être prêt à renoncer ou à rebrousser chemin si nécessaire.

Chaque via ferrata, et notamment les parcours comme celui de la Jules Carret, offre une expérience unique, mêlant paysages à couper le souffle et défis physiques et techniques. Les grimpeurs sont récompensés non seulement par le frisson de l’ascension mais aussi par des panoramas exceptionnels, accessibles uniquement grâce à leur courage et à leur persévérance.

3. Comment se préparer pour Jules Carret

Conditions physiques requises

La pratique de la Via Ferrata, surtout sur des parcours aussi exigeants que celui de la Jules Carret, nécessite une condition physique adéquate et une bonne préparation. Voici les principales exigences :

Force et endurance :
Les grimpeurs doivent posséder une bonne force dans les bras et les jambes pour affronter les passages en surplomb et les longues ascensions. L’endurance est également cruciale, car les via ferrata peuvent prendre plusieurs heures et requièrent une énergie soutenue.

Souplesse et équilibre :
Une bonne souplesse aide à naviguer sur des terrains irréguliers et à atteindre des prises éloignées. L’équilibre est nécessaire pour traverser des ponts de singe et des passerelles sans se laisser déstabiliser.

Capacité à gérer le vertige :
Les hauteurs importantes sont une caractéristique commune des via ferrata. Il est essentiel d’être capable de gérer son vertige et de rester concentré malgré l’exposition.

Résistance psychologique :
Outre les défis physiques, les via ferrata peuvent être mentalement éprouvantes. La résilience, la détermination et la capacité à rester calme sous pression sont importantes pour surmonter les sections difficiles.

Expérience et technique :
Bien que les via ferrata soient équipées pour la sécurité, une certaine expérience de l’escalade ou de la randonnée en montagne est bénéfique. La connaissance des techniques de base peut grandement améliorer l’expérience et la sécurité.

Santé générale :
Il est important d’être en bonne santé générale et sans conditions médicales qui pourraient être exacerbées par l’effort intense ou l’altitude. Il est conseillé de consulter un médecin avant de s’engager dans une via ferrata, surtout si l’on a des doutes sur sa condition physique.

Nutrition et hydratation :
Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation avant et pendant l’ascension sont essentielles pour maintenir les niveaux d’énergie et la concentration.

En préparant votre corps et votre esprit pour ces défis, et en respectant les exigences spécifiques du parcours que vous avez choisi, vous optimiserez votre expérience de la via ferrata et assurerez une ascension sûre et agréable.

Équipement nécessaire pour une expérience sécurisée

Pour s’assurer une expérience à la fois agréable et sécurisée lors de la pratique de la Via Ferrata, il est essentiel de disposer de l’équipement adéquat. Voici une liste des équipements nécessaires :

Casque :
Indispensable pour protéger la tête des chutes de pierres et des chocs. Il doit être spécifiquement conçu pour l’escalade ou les activités de montagne.

Harnais de Via Ferrata :
Un harnais robuste et confortable adapté à la pratique de la Via Ferrata est crucial. Il doit être ajusté correctement et conformer aux normes de sécurité.

Longes de Via Ferrata avec absorbeur d’énergie :
Les longes relient le harnais au câble de la Via Ferrata et l’absorbeur d’énergie réduit le choc en cas de chute. Elles doivent être conformes aux normes spécifiques de la Via Ferrata.

Gants :
Des gants spécifiques pour Via Ferrata protègent les mains des frottements avec le câble et améliorent la prise. Ils doivent offrir un bon équilibre entre protection et sensibilité.

Chaussures de randonnée ou d’escalade :
Des chaussures avec une bonne adhérence et un support pour les chevilles sont essentielles pour naviguer sur les terrains accidentés et les surfaces rocheuses.

Sac à dos :
Un sac à dos confortable et léger pour transporter eau, snacks, kit de premiers secours, vêtements supplémentaires et autres essentiels.

Vêtements appropriés :
Des vêtements adaptés aux conditions météorologiques, respirants et permettant une bonne mobilité. Pensez à superposer les couches pour s’adapter aux changements de température.

Protection solaire :
Lunettes de soleil, chapeau et crème solaire pour se protéger des rayons UV, particulièrement en haute altitude.

Eau et nourriture :
Suffisamment d’eau pour rester hydraté et des snacks énergétiques pour maintenir les niveaux d’énergie tout au long de l’ascension.

Kit de premiers secours :
Un kit de base comprenant des pansements, des désinfectants, des bandages et éventuellement des médicaments personnels.

Cet équipement est essentiel pour garantir non seulement la sécurité mais aussi le confort durant toute la durée de l’activité. Assurez-vous que tout l’équipement est en bon état et correctement ajusté avant de commencer l’ascension. La préparation minutieuse et le bon équipement contribuent grandement à une expérience Via Ferrata réussie et mémorable.

4. Expériences et témoignages

Récits de via ferratistes ayant relevé le défi

Les récits de via ferratistes ayant relevé le défi de parcours difficiles comme la Via Ferrata Jules Carret offrent des témoignages précieux et des leçons pour ceux qui envisagent de se lancer dans l’aventure. Voici quelques histoires inspirantes :

L’ascension triomphante :
Un grimpeur partage l’expérience de sa première Via Ferrata difficile, décrivant comment la préparation physique et mentale a été cruciale. Malgré les défis et la peur du vide, il souligne l’importance du soutien de ses compagnons de route et du respect strict des consignes de sécurité. Cette aventure lui a permis de repousser ses limites et de découvrir une passion pour les hauteurs.

Le dépassement des limites personnelles :
Une grimpeuse raconte comment elle a surmonté sa peur de la hauteur grâce à la Via Ferrata. Initialement réticente, elle a progressivement gagné en confiance, étape par étape, en s’engageant sur des parcours de difficulté croissante. Elle souligne combien l’encouragement de son guide et la beauté des paysages l’ont aidée à surmonter ses appréhensions.

La découverte d’un monde nouveau :
Un couple décrit leur expérience commune sur la Via Ferrata, mettant en lumière comment cette activité a renforcé leur lien. Ils partagent les moments de joie, mais aussi les difficultés rencontrées et comment ils se sont mutuellement soutenus. Ce récit montre la Via Ferrata comme une aventure non seulement personnelle mais aussi partagée.

L’appel de l’aventure :
Un via ferratiste expérimenté compare différents parcours à travers le monde et partage son expérience sur la Jules Carret. Il détaille les spécificités techniques du parcours et offre des conseils pratiques tirés de ses nombreuses ascensions. Son histoire est un mélange de descriptions techniques et d’anecdotes personnelles, illustrant le caractère unique de chaque Via Ferrata.

Ces histoires montrent que, quelle que soit l’expérience individuelle, la clé réside dans la préparation, la prudence et le partage. Elles servent d’inspiration et de guide pour les novices et confirment la richesse de l’expérience pour les grimpeurs plus aguerris. La Via Ferrata, au-delà de l’aventure physique, est une aventure humaine, offrant des leçons de courage, de confiance et de persévérance.

5. Alternatives à Jules Carret pour tous les niveaux

Présentation d’autres Via Ferratas en France pour débutants et intermédiaires

La France, avec ses diverses régions montagneuses, offre une multitude de Via Ferrata adaptées à tous les niveaux. Voici une sélection destinée aux débutants et aux intermédiaires :

Via Ferrata de la Grande Fistoire (Provence-Alpes-Côte d’Azur) : Située à La Motte-du-Caire, cette via ferrata est idéale pour les débutants et les familles. Elle propose trois itinéraires de difficultés différentes, avec des passerelles impressionnantes et un pont népalais. La vue sur la vallée de la Durance est magnifique.

Via Ferrata de Saint-Christophe-en-Oisans (Isère) : Parfait pour les intermédiaires, ce parcours se situe dans le Parc National des Écrins. Il offre une belle montée le long d’une cascade et est connu pour son pont de singe et ses échelles verticales.

Via Ferrata de Thônes (Haute-Savoie) : Accessible aux débutants, elle propose deux parcours avec différents niveaux de difficulté. Les ferratistes peuvent profiter de vues panoramiques sur la vallée de Thônes et les montagnes environnantes.

Via Ferrata de Curalla (Haute-Savoie) : Située à Passy, cette via est idéale pour les intermédiaires. Elle offre des vues spectaculaires sur le massif du Mont-Blanc et inclut des traversées aériennes et des passages sur des échelles.

Via Ferrata du Roc de Tovière (Savoie) : Située à Tignes, cette via ferrata convient aux débutants et offre des vues imprenables sur le lac de Tignes et les glaciers de la Vanoise. Le parcours est bien équipé et sécurisé, idéal pour une première expérience.

Via Ferrata des Gorges d’Agnielles (Hautes-Alpes) : Parfaite pour les débutants, cette via ferrata se caractérise par son environnement verdoyant et aquatique. Elle est relativement courte mais offre une belle introduction à l’activité avec des passages près d’une rivière.

Via Ferrata de Moirans-en-Montagne (Jura) : Aussi connue sous le nom du Regardoir, elle est située près du magnifique lac de Vouglans. Ce parcours est accessible aux débutants et aux intermédiaires, offrant des niveaux de difficulté allant de AD (assez difficile) à D (difficile). La via ferrata propose une passerelle de 90m offrant une vue splendide sur le lac, deux échelles, et un pont de singe. C’est un excellent choix pour ceux qui cherchent à allier sensations fortes et admiration de la nature. Elle est ouverte de fin juin/début juillet à mi-novembre, en fonction de la protection des espèces et des conditions météorologiques.

Via Ferrata de Morez (Jura) : Elle propose également des parcours adaptés à différents niveaux. Elle est connue pour ses parcours variés qui peuvent convenir aussi bien aux familles qu’aux ferratistes plus expérimentés. Bien que les détails spécifiques sur les parcours ne soient pas aussi largement décrits que pour Moirans-en-Montagne, Morez offre une expérience de Via Ferrata authentique dans le cadre pittoresque du Jura.

Comment choisir la Via Ferrata adaptée à son niveau

La sélection de la Via Ferrata adaptée à votre niveau d’expérience et à votre condition physique est cruciale pour garantir une expérience à la fois sûre et agréable. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix :

Évaluez votre condition physique et votre expérience : Soyez honnête quant à votre forme physique et à votre expérience en escalade ou en randonnée. Les débutants devraient opter pour des parcours moins exigeants et sans sections verticales extrêmes.

Comprendre les systèmes de cotation : Familiarisez-vous avec les systèmes de cotation des Via Ferrata, qui vont généralement de « Facile » (F) à « Extrêmement difficile » (ED). Commencez par des itinéraires classés F ou PD (Peu Difficile) si vous êtes débutant.

Renseignez-vous sur le parcours : Avant de choisir une Via Ferrata, renseignez-vous sur sa longueur, sa durée estimée, les types d’obstacles (ponts, échelles, surplombs) et les points de sortie disponibles. Assurez-vous que le parcours correspond à votre niveau de confort et à vos attentes.

Lisez les retours d’expérience : Consultez les avis et les retours d’autres grimpeurs sur des sites dédiés, des forums ou des blogs. Les expériences vécues peuvent vous donner une idée plus précise de la difficulté et de l’ambiance du parcours.

Considérez les conditions météorologiques et saisonnières : Certains parcours peuvent être plus difficiles ou dangereux en fonction des conditions météo. Évitez les Via Ferrata en cas de mauvais temps et vérifiez si le parcours est ouvert et accessible.

Équipement et sécurité : Assurez-vous que vous disposez de l’équipement approprié et en bon état. Si vous êtes novice, envisagez de louer un équipement de qualité ou de participer à une sortie encadrée par un professionnel.

Planifiez en fonction de votre groupe : Si vous êtes en groupe, choisissez un parcours adapté au membre le moins expérimenté. La sécurité et le plaisir de tous doivent être la priorité.

En suivant ces étapes, vous pourrez choisir une Via Ferrata qui correspond à votre niveau et vous offrir une expérience mémorable et sécurisée. N’hésitez pas à commencer par des parcours plus faciles et à progresser graduellement vers des itinéraires plus exigeants au fur et à mesure que vous gagnez en expérience et en confiance.

6. Conclusion et appel à l’aventure

Résumé des points clés

Voici un résumé des éléments importants à retenir pour profiter pleinement de l’expérience Via Ferrata tout en garantissant sécurité et plaisir :

Préparation et équipement : Assurez-vous d’avoir une bonne condition physique et d’être bien équipé. Vérifiez que votre matériel est adapté et en bon état avant de partir.

Choix de la Via Ferrata : Sélectionnez un parcours adapté à votre niveau d’expérience et à votre condition physique. Commencez par des itinéraires faciles si vous êtes débutant.

Sécurité : Respectez toutes les consignes de sécurité, utilisez correctement votre équipement et restez concentré tout au long du parcours. N’hésitez pas à faire demi-tour si vous vous sentez en insécurité.

Météo et conditions : Vérifiez la météo avant de partir et évitez les parcours en cas de mauvais temps. Soyez également conscient des restrictions saisonnières et des conditions du terrain.

Progression et endurance : Gérez votre rythme et votre énergie. Prenez des pauses régulières et ne surestimez pas vos capacités.

Expérience et partage : Écoutez les conseils et les retours d’expérience des autres grimpeurs. Si possible, faites l’ascension en groupe pour une expérience plus enrichissante et sécurisée.

Respect de l’environnement : Respectez la nature et les zones protégées. Laissez l’endroit tel que vous l’avez trouvé et suivez-les sentiers balisés.
En gardant à l’esprit ces points clés, vous pourrez non seulement profiter de l’aventure et des paysages magnifiques que les Via Ferrata ont à offrir, mais également le faire de manière sûre et responsable.

Encouragement à découvrir les Via Ferrata françaises, quelle que soit l’expérience

La France, avec ses paysages variés et ses régions montagneuses, offre une multitude d’opportunités pour tous ceux qui souhaitent découvrir les Via Ferrata. Que vous soyez un débutant à la recherche de nouvelles expériences ou un grimpeur expérimenté en quête de défis, il y a une Via Ferrata pour vous.

Les Via Ferrata sont une façon unique de combiner la randonnée, l’escalade et l’amour de la nature. Elles permettent d’accéder à des vues imprenables et à des expériences inoubliables, tout en offrant un cadre sécurisé et balisé. C’est une activité accessible qui permet de goûter aux plaisirs de la verticale sans avoir nécessairement l’expérience de l’escalade traditionnelle.

Nous vous encourageons à découvrir les Via Ferrata françaises, à vous engager à votre propre rythme et selon votre niveau de compétence. Chaque parcours est unique, offrant des perspectives différentes sur les paysages français, des gorges profondes aux sommets alpins enneigés, en passant par les lacs scintillants et les forêts verdoyantes.

N’oubliez pas de toujours respecter la nature et les consignes de sécurité, de vérifier les conditions météorologiques avant de partir et, si possible, de partir avec des compagnons ou un guide. La Via Ferrata peut être une magnifique aventure partagée, renforçant les liens entre amis ou en famille.

Alors, quelle que soit votre expérience, laissez-vous tenter par les Via Ferrata françaises. Il y a toujours un nouveau paysage à découvrir, un nouveau défi à relever, et de nombreux moments mémorables à créer. La montagne vous appelle – c’est le moment de répondre à son appel et de vivre des aventures exceptionnelles !